Pumpkin Autumn Challenge 2018

Finalement je me suis décidé à y participer, avec un mois de retard, je sais !

Si vous ne connaissez pas ce challenge créé par Guimause , elle en parle sur sa chaîne Youtube que j’aime tout particulièrement : Le Terrier de Guimause !

Présentation (1)

Pour toutes les explications et détails nécessaires, je vous dirige vers l’article et la vidéo dédiés au Pumpkin Autumn Challenge qui vous expliqueront beaucoup mieux que moi comment cela se passe !

 Le Pumpkin Autumn Challenge 2018 article et vidéo

Voici les menus de cette année 2018 et ma sélection à la suite (Ceux écrit en rouge sont ceux que j’ai lu.) :

Menu 2

Pour le menu Automne Frissonnant j’ai sélectionné 3 livres.

Le cri de la Banshee

(Angoisse/Epouvante/Horreur/Thriller/Policier)

Apostasie Vincent Tassy

Le fantôme de l’opéra 

(Fantôme/Esprit/Possession)

Charley Davidson 01 Première tombe sur la droite – Darynda Jones

Vous prendrez bien un verre de True Blood ?

(Vampire/Zombies)

Le Prince des Ténèbres – 01 La mort dans l’âme – Jeaniene Frost

 

Pour le menu Automne Douceur de vivre j’ai sélectionné 4 livres.

Trick or Treat

(Halloween)

Le Grincheux d’Halloween Stéphane Testard

Pomme au four, tasse de thé et bougie

(Feel good/Enfantin/Romance/Histoire de famille)

LaRose Louise Erdrich 

(pour le côté histoire de famille qui se passe en automne mais ce n’est pas une lecture joyeuse)

ou

Outlander – 04 Les Tambours de L’Automne – Diana Gabaldon

(pour le côté romance/histoire de famille qui se passe en automne)

Le livre compte double si cela se passe en Automne. (C’est le cas pour les deux.)

La feuille d’automne emporté par le vent, etc. 

(Couverture aux couleurs de l’Automne)

Le Seigneur des Anneaux – 01 La Communauté de l’Anneau – J.R.R Tolkien

couv41688367

 

Pour le menu Automne Ensorcelant j’ai sélectionné 3 livres.

Witches Brew

(De la magie dans un univers de SFFF)

Le sang et L’Or – 02 Les Sœurs du Feu – Kim Wilkins

Cristaux, Tarot et Encens

(Étrangeté/Mystère/Freaks/Petit frisson/Ésotérisme) 

Frankenstein ou le Prométhée ModerneMary W. Shelley 

Balai Pattes

(Historique/Classique/Féminin/Féminisme) Sorcières

Le livre perdu des sortilèges – 01 – Deborah Harkness

C’est le seul ou j’ai un doute car je ne sais pas s’il convient vraiment.

 

Pour le menu Automne Enchanteur j’ai sélectionné 5 livres.

Les métamorphoses

(Transformation/Hybrides/Animalité)

Dragonfury – 01 Furie de flamme – Coreene Callahan

ou 

Psi-Changeling – 03 Caresses de glace – Nalini Singh

Clochette, Grimoire et Chandelle

(Petit peuple/Elfe)

Arthur et les minimoys – 02 Arthur et la cité interdite – Luc Besson (Relecture)

Au détour de Brocéliande

(Nature/Legende/Nature Writing)

Les Dames du Lac – 01 (Le Cycle d’Avalon) – Marion Zimmer Badley

ou

Percy Jackson – 02 La Mer des Monstres – Rick Riordan

 

Faites-vous ce challenge vous aussi ? Vous inspire-t-il ?

Publicités

Livres & Adaptations #2

A tout jamais / Le temps d’un AutomneNicholas Sparks 

affiche2

Synopsis du livre

Chaque mois d’avril, Landon Carter est assailli par les souvenirs de sa dernière année de lycée. C’était en 1958, dans la petite ville de Beaufort, en Caroline du Nord. Fils de bonne famille, il aimait retrouver ses amis en classe, inviter ses jolies camarades, faire le mur de temps en temps, et se moquer de la fille du pasteur : avec sa bible, son éternel chignon et son dévouement sans faille qui plaisait tant aux grandes personnes , Jamie Sullivan avait le don de l’agacer. Pour le bal du lycée, Landon, qui se retrouve sans cavalière, est contraint de l’inviter. Elle le prévient : « D’accord, mais promets-moi de ne pas tomber amoureux de moi. »…

Je vous conseille de ne pas lire les synopsis du livre et du film car ils dévoilent toute l’histoire et je trouve cela dommage.

Après Une Bouteille à la mer le suivant sur la liste était A tout jamais adapté en film : Le Temps d’un Automne sorti en 2002.

J’avais déjà vu le film dans mon adolescence et il ne m’avait pas tant marqué que cela. J’ai donc lu le livre sans m’attendre à grand chose et au final j’ai préféré le film au livre (de peu).

Le livre « A tout Jamais »

J’ai trouvé Landon vraiment banal. Il tombe amoureux de Jamie, l’ange incarnée de leur petite ville, fille du pasteur. Jamie est pour moi le seul personnage intéressant de ce livre. Elle est pure, forte, compatissante, un parangon de vertu et rempli d’amour. Certes elle aussi est un peu cliché mais je l’ai vraiment trouvé merveilleuse et douce, si « elle-même » quoi qu’en pensent les gens. C’est une bonne personne et le seul réconfort que j’ai eu c’est qu’au moins Landon a été parfait avec elle et l’aime profondément. Je trouve que leur relation va un peu vite cependant, leur histoire ressemble plus à une amourette qu’à l’amour d’une vie. La religion est vraiment présente tout au long de l’ouvrage, je ne suis pas fana en général mais j’ai aimé les moments de tendresse et de partage autour de la bible de Jamie. Cela amène très bien au moment important de la fin du livre et cela semble vraiment logique et très émouvant. En parlant de religion, j’ai beaucoup aimé le père de Jamie et la pièce qu’il a écrite sur sa femme et sa fille, il représente la douleur et la souffrance de la perte et même s’il n’est qu’un personnage secondaire, il m’a pas mal émue.

J’ai préféré la fin du livre à celle du film, Landon qui revient sur son histoire 40 ans après apporte du recul et prouve à quel point cette relation l’a marqué.

14/20

 

Le film « Le temps d’un Automne »

Landon est le cliché du bad boy au cœur d’or. Dans le livre il est plus que banal, peut-être plus réaliste même si ennuyant ? Dans le film ils ont décidé de confronter le mal (Landon) et le bien (Jamie) et de faire ce qu’il se fait de mieux dans les romances. Jamie quand à elle a été affublée de répartie et petites pics qui certes va bien avec ce Landon mais qui m’a fait perdre le parfait et le mystique de la Jamie du roman qui m’avait tant plu. La symbolique de la pièce écrite par le père de Jamie dans le livre qui a tout son sens et qui est très importante a été remplacé par une simple pièce de lycée sans fond qui certes m’a émue grâce à la chanson Only Hope chanter par l’actrice principal (Mandy Moore) mais qui est le gros point noir pour moi de ce film comparé au livre. L’ajout de la liste de choses à faire de Jamie est un plus, cela permet de voir vraiment le rapprochement entre elle et Landon qui essaye de lui faire vivre ces rêves. L’annonce importante de cette histoire a été pour moi meilleure dans le film qui est bien plus émouvante que dans le livre. La bande sonore ajoute bien sûr quelque chose, notamment Dare you to move (Certain.e.s fans de One Three Hill (Les frères Scott) devraient la reconnaitre.) qui est juste une chanson parfaite pour ce film et que j’écoute beaucoup depuis mon revisionnage. Mention spéciale pour l’acteur qui joue Landon qui sait très bien faire passer les émotions !

15/20

 

Comme vous pouvez le voir, ni le livre ni le film ne feront parti de mes préférés ou coups de cœur mais je suis contente d’avoir lu le livre et découvert la « vraie » Jamie que j’ai beaucoup aimé. Le film reste un peu au dessus grâce aux chansons, l’acteur principal et les émotions que j’ai trouvé bien plus fortes.

Et vous, avez vous lu/vu Le temps d’un Automne ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ?

Le prochain sur ma liste de Nicholas Sparks est Les pages de notre amour, plus connu sous son adaptation cinématographique : N’oublie Jamais ! 

Livres & Adaptations #1

Une Bouteille à la merNicholas Sparks

043327_af

Synopsis du livre

Seul sur son bateau, un homme lance une bouteille à la mer. Au gré des vapes et du hasard, la bouteille aurait pu finir sa course n’importe où, et le message qu’elle enfermait ne jamais être lu… Mais elle a échoué sur une plage de Cape Cod. Et transformé la vie de la jeune femme qui se trouvait là. Theresa, journaliste et mère de famille divorcée, découvre, bouleversée, la plus belle lettre d’amour qu’elle ait jamais lue, la lettre d’un homme à la femme de sa vie, qui vient de mourir. Dès lors, elle ne pense plus qu’à retrouver l’auteur de cette lettre. Connaître son histoire, voir quel visage se cache derrière ces mots qui ont éveillé au plus profond d’elle-même un sentiment qu’elle n’ose pas encore nommer… Mais lui, saura-t-il de nouveau aimer et être aimé ?

Pour commencer, je suis une grande fan des adaptations cinématographiques des œuvres de Nicholas Sparks, j’ai donc décider cette année d’enfin lire ces fameuses œuvres littéraires qui ont inspiré tout ces films romantiques !

J’ai décidé de lire les livres dans l’ordre de sortie des films.

J’ai donc commencé en lisant Une Bouteille à la mer sorti en 1999. J’avais un très bon souvenir de ce film et la fin m’était resté graver dans la tête alors que je ne l’avais vu qu’une seule fois. Les détails m’échappaient un peu mais tant mieux, au moins je me plongerais facilement dans ma lecture.

Le livre fait à peine quelques 300 pages et se lit très vite.

J’ai accroché à l’histoire, la trame, les histoires de bouteilles jetées à la mer, les lettres d’amour et Garrett. J’ai eu plus de mal avec Theresa que j’ai préféré dans le film. Je l’ai trouvé un peu… dans la retenue, elle se questionne beaucoup, trop de remise en doute et de marche à reculons à mon goût. Par contre Garrett... je l’ai adoré ! Livre ou film, même combat, je l’aime. Dans le livre j’ai vraiment découvert le flot de ces pensées, ce qu’il se passait vraiment dans cette tête dure. Le fantôme de sa femme est vraiment présent dans le livre et j’ai apprécié qu’elle plane au dessus de Garrett et Theresa mais pas d’une « mauvaise » façon. Plutôt comme un souvenir ou un ange gardien. Cette histoire est belle, déchirante, pleine d’espoir pour l’avenir, de remises en question, de foi en l’amour, d’émotions plus fortes les unes que les autres. Et la fin… magnifique et qui restera marquée dans ma mémoire. J’aime les deux versions de cette fin, livresque et cinématographique, mais celle du livre m’a le plus touché et je sanglotais de bon matin dans mon lit !

Les deux versions sont vraiment différentes, malgré la trame principale bien sûr. Le livre surpasse le film à mon avis mais de très peu. Le point positif du film est Kevin Costner pour moi. Je les recommande chaudement, j’espère que les suivants sauront me faire autant vibrer !

Livre : 17/20                       Film : 16/20

 

L’article suivant concerna A tout jamais (le livre) et son adaptation Le Temps d’un Automne.

Avez-vous lu/vu Une bouteille à la mer ? Qu’en avez-vous pensé ?

Est-ce qu’une partie spoiler vous intéresserait pour les suivants ?

 

Bilan mi-année 2018 (Livres)

Voici le bilan mi-année 2018 sur les livres !

 

Comme pour les séries précédemment, j’ai sélectionné 5 livres lus depuis Janvier 2018 et je vais vous en parler de ce pas. 5 livres dans des styles différents (exploit!) qui m’ont marqué et qui, pour certains, ont été des surprises.

Les 5 livres sont classés par ordre de lecture depuis Janvier et sans spoils.

5. Sirius de Stéphane Servant

page_1

Alors que le monde se meurt, Avril, une jeune fille, tente tant bien que mal d’élever Kid. Entre leurs expéditions pour trouver de la nourriture et les leçons données au petit garçon, le temps s’écoule doucement… jusqu’au jour où le mystérieux passé d’Avril les jette brutalement sur la route. Il leur faut maintenant survivre sur une terre stérile pleine de dangers.

Avant de donner mon avis petite parenthèse : Regarder cette couverture et ce mélange de bleu !

Ah Sirius… soit on aime, soit on accroche pas du tout (je n’irais pas jusqu’à dire détester). Pour ma part, gros coup de cœur ! Grand amatrice de films dystopiques, post-apocalyptique etc, je me suis dit « pourquoi tu n’en lis pas aussi ? » et je crois que le premier du genre que j’ai lu a été Les Pluies de Vincent Villeminot fin 2017 et j’avais bien aimé. Ayant déjà vu toutes les adaptations du genre comme Hunger Games, Le Labyrinthe et les autres, j’avais envie de lire du nouveau et je suis tombée sur Sirius. Je ne m’attendais pas à lire quelque chose d’aussi profond et mystique, m’attendant à lire du Young Adult ce qui ne me dérange pas vraiment dans le genre dystopie. Du coup, grosse surprise et gros coup de cœur inattendu pour ce livre plein de questionnement et de remise en question sur la place des animaux et la relation entre eux et les humains. C’est un manifeste pour le bien être de la Terre et une fin poétique et pour certains un peu What the f*ck mais qui pour moi clôturait l’horreur, la peur et la haine d’une très belle manière. Ne vous faites pas avoir en le voyant classé dans la rubrique jeunesse car il est pour tout le monde, qu’on est 15 ans ou 45.

18/20

4. A l’ombre de nos secrets de Lily Haime

couv62851526

Seconde Guerre mondiale. La passion interdite entre un officier allemand et un résistant français, qui repousseront sans cesse les limites pour survivre et combattre la barbarie.

À quatre-vingt-onze ans, Julien vit aux États-Unis entouré de sa grande famille. Une famille qui ne connaît rien de son passé. Ce jour-là, au crépuscule de sa vie, il se souvient, pour eux… […]

Le synopsis en dit beaucoup plus mais j’ai préféré le couper car je trouve qu’il en dit trop.

Si vous voulez être sûr de me faire plaisir, offrez moi des livres/films sur des histoires d’amour homosexuelles (surtout M/M) et je serais aux anges ! Celui ci fait parti de mes préférés car il se passe lors de la Seconde Guerre Mondiale et que les relations amoureuses Allemands/Français lors de cette période m’intéressent beaucoup. Dans la même lignée, à égalité, j’aurais pu mettre Appelle moi par ton nom de André Aciman mais j’ai déjà mis le film dans mon top 10 et le côté guerre, résistance etc on ajouté un petit plus à cette lecture. J’ai adoré Engel qui est le personnage masculin Allemand et qui m’a vraiment touché. Le contexte homosexualité + Seconde guerre mondiale + relation avec l’ennemi est bien traité, c’est beau et sombre à la fois, c’est difficile, c’est dur, c’est l’amour au dessus de tout. Jusqu’au bout on ne sait pas comment cela va se finir et j’avoue que j’ai versé ma petite larme, c’est assez rare quand je lis alors je tiens à le souligner !

18/20

3. Boréal de Sonja Delzongle

couv53099528

Janvier 2017, au Groenland. Là, dans le sol gelé, un œil énorme, globuleux, fixe le ciel. On peut y lire une peur intense. C’est ainsi que huit scientifiques partis en mission de reconnaissance découvrent avec stupeur un bœuf musqué pris dans la glace. Puis un autre, et encore un autre. Autour d’eux, aussi loin que portent leurs lampes frontales, des centaines de cadavres sont prisonniers du permafrost devenu un immense cimetière. Pour comprendre l’origine de cette hécatombe, le chef de la mission fait appel à Luv Svendsen, spécialiste de ces phénomènes. Empêtrée dans une vie privée compliquée, et assez soulagée de pouvoir s’immerger dans le travail, Luv s’envole vers le Groenland. Ils sont maintenant neuf hommes et femmes, isolés dans la nuit polaire. Le lendemain a lieu la première disparition. 

J’avais envie de lire un thriller, et celui ci sortait du lot. Le Groenland, le froid, ces animaux pris dans la glace, les légendes inuits, le mystère et l’isolation des protagonistes m’ont vraiment donner envie et j’ai eu raison de me lancer dans cette lecture glaçante !

J’ai adoré ! L’équipe scientifique composer de gens venant tous d’un pays différents avec leurs personnalités propres à chacun, cette nuit polaire sans fin, cette étendue blanche et froide, les conséquences du changement climatique et par dessus tout : les disparitions. C’est un huit clos dans l’immensité du Groenland ,c’est paradoxal et génial ! J’ai aimé la tension instaurée par l’autrice, quand la première disparition arrive, tout s’enchaîne assez vite et en même temps on a le temps de suivre chaque personnage, de s’immerger en même temps qu’eux dans cette peur primale et jusqu’au bout ne pas savoir le pourquoi du comment. J’ai vraiment aimé la fin! Genre, vraiment! Je ne peux pas spoiler mais je ne pense pas que vous deviniez ce qu’il se passe réellement avant la révélation et c’est tout ce que j’aime !

17/20

2. Éclosion de Ezekiel Boone

couv58988575

Au coeur de la jungle péruvienne, une étrange et menaçante masse noire s’abat sur un groupe de touristes américains en excursion. Et les dévore vivants. Dans le Nord des Etats-Unis, un agent du FBI enquête sur le mystérieux crash de l’avion d’un milliardaire. Un peu partout dans le monde, des phénomènes anormaux et inexpliqués se produisent. Jusqu’à ce qu’une bombe nucléaire explose en Chine, transformant tout l’Ouest du pays en un vaste champ de ruines atomiques. Que contient ce colis en provenance d’Amérique du Sud, qu’une scientifique renommée, spécialiste des araignées, vient de recevoir ? Est-ce là, à l’intérieur de ce fossile qui semble lutter pour revenir à la vie après un sommeil de plusieurs milliers d’années, que se trouve la clef de l’énigme ?

J’ai adoré ! Je l’ai dévoré ! Et je m’attendais à lire un one-shot alors que ne fut pas ma surprise en avançant de plus en plus vers la fin et ne pas avoir de solutions ? Il va falloir attendre le tome 2 et cela va être looooong !

Thriller apocalyptique : c’est ce qui m’a décidé à lire ce livre et je ne regrette pas. Le nombre de personnages et de changements de pays/villes pourrait nous emmêler les pinceaux mais tout se regroupe, se complète et on plonge complètement dans l’histoire. Cette masse noire qui dès le départ, on le sait, va faire beaucoup de dégâts fait peur et intrigue. Quand on comprend la nature de cette menace, on est dégoûté, fascinée et on veut savoir : COMMENT ? D’OÙ ? POURQUOI MAINTENANT ? et même si on a des réponses jusqu’au dernier paragraphe du livre, on est encore sur notre fin car ce n’est pas fini et ce qui arrive n’est que le commencement. Apparemment on part sur une trilogie et je ne dis pas non. C’est le genre de livres que je vois bien être adapté en film d’action hollywoodien un de ces jours.

17/20

1 . Passenger de Alexandra Bracken

couv14596278

À New York de nos jours, Etta s’apprête à jouer du violon pour un gala au Metropolitan Museum. En coulisses, elle tombe dans un couloir du temps qui la conduit sur un navire dans l’océan Atlantique en 1776. Elle y rencontre Nicholas, qui la suivra à New York en 1776, puis à Londres en 1940 avant Angkor en 1685, Paris en 1880, en passant par les ruines de Palmyre et Damas en 1599. Chaque lieu, chaque époque leur permet de trouver un indice dans leur quête de l’astrolabe, et de se rapprocher un peu plus.
Etta comprend peu à peu qu’elle appartient à la grande famille des voyageurs dans le temps, et qu’elle doit affronter le terrible Cyrus Ironwood, qui manipule le temps à différentes époques pour mieux servir ses intérêts.

C’est le tome 1 de, je pense, une trilogie. Le tome 2 attend patiemment que je le lise dans ma PAL.

J’ai beaucoup appréciée ma lecture ! Le thème du voyage dans le temps m’a attirée de suite. J’ai adorée les personnages principaux : Etta et Nicholas. En général les personnages féminins sont un peu caricaturaux ou niais ou toujours à se plaindre dans les romans jeunesse et là pas du tout. Certes elle est désorientée et a peur mais elle en tire sa force et sa détermination pour avancer. Nicholas quand à lui avec son passé fort et ses manières de son époque est touchant et son côté protecteur me plait bien. Seul petit bémol : l’histoire d’amour qui va trop vite à mon goût et qui ressemble trop à un livre YA de ce côté là. Mais pour une fois ce n’est pas une romance bad boy/fille modèle et la relation est beaucoup plus saine et vraie quand même. Les décors et les costumes décrient m’ont emporté dans chaque époque et même si à chaque fois ils ne restent pas des heures et des heures sur place, on garde quand même bien en tête les événements qui s’y sont passé et les ambiances. Petit coup de cœur pour Angkor et la jungle. Quand à la fin, j’ai aimé et je sentais le cliffhanger venir puis tout compte fait il n’est pas énorme mais les conséquences m’ont surprises, en bien ! Je ne vais pas tarder à lire la suite ça c’est sur.

16/20

 

Et voilà pour mon top 5 de ce début d’année 2018 ! J’espère qu’il vous donnera envie de rajouter des livres dans votre Pile à lire ou bien d’en sortir. Dites moi tout cela en commentaires !

Présentation

Ce blog est fait pour les fans de séries, films, livres en tout genre ! Aucun sujet (je pense) ne prendra le dessus sur un autre.

Pour vous aidez à décider si oui ou non, les articles de ce blog vous plairont, je vais citer quelques séries/films/livres qui font parti de mes favoris. (Avis tout à fait personnel bien sûr).

Il faut tout d’abord savoir que je suis une grande fan de fantasy quelque soit la plateforme donc je pense qu’il va y en avoir pas mal dans mon classement.

Concernant le 7ème Art je ne pense pas être très originale en vous disant que parmi mes sagas de films favorites Harry Potter et Le Seigneur des Anneaux sont dans le top 5. Je regarde beaucoup, beaucoup, beaucoup de films dans beaucoup, beaucoup, beaucoup de genre différents alors pour en choisir que quelques-uns c’est assez compliqué. Que cela soit des films vieux de 20,30,40 ans ou qui viennent juste de sortir. Du fantastique à la romance en passant par la science-fiction et les dessin-animés. Marvel, Star Wars, Jurassic Park, Fast & Furious, etc sont dans ma liste de blockbusters que j’adore ! Je n’ai aucune honte d’aller voir les grosses productions au cinéma. Ni de regarder des comédies romantiques/dramatiques pour adolescentes de temps en temps. Je peux regarder Scream et enchaîner sans pression avec Dirty Dancing. Mais il est vrai que j’ai souvent des phases ou je vais regarder QUE de la science-fiction pendant une semaine, ou alors QUE du fantastiques pendant un mois et ainsi de suite… films, livres, séries, même combat ! Quand je suis dans une phase, je fais tout à fond, même si parfois cela ne dure pas plus de 24 heures.

Ah les séries ! Quel époque pour les fanas de séries télévisées ! Netflix, les sites de streaming, la télévision, que de choix pour satisfaire notre faim de nouveautés, de diversité, de représentation ! Impossible de ne pas trouver UNE série pour satisfaire nos envies du moment. Que l’on aime les séries à rallonge (celles et ceux qui ont regardé ou regarde encore les séries du genre La Petite Maison dans la Prairie, MacGyver, Docteur Quinn, Alerte à Malibu, Buffy, Charmed, etc. comprendront), les séries d’une seule saison (And then they were none, Camelot, Eyewitness, TUT, les séries historiques du genre d’adaptations des livres de Jane Austen, etc) ou bien les séries avec des épisodes courts de 20 minutes (Friends, Brooklyn99, Scrubs, The Big Bang Theory, One Day at a Time,etc.), il y a le choix , tout le monde peut y trouver son compte. Même sans s’y intéresser de près, tout le monde a au moins entendu une fois dans sa vie parler de Game of Thrones je pari ? Ou bien de The Walking Dead ? Peut-être dernièrement de La Casa de Papel ? Ou pour les moins jeunes d’entre nous des fameux Les Feux de l’amour et autre Amour, Gloire et Beauté ? Vous l’aurez compris, les séries et moi, c’est le grand amour !

Mais n’oublions pas mon premier amour, le plus important, la lecture. Je tiens ma passion des livres de ma mère qui lit beaucoup et qui dès mon plus jeune âge me faisait lire les Tom-Tom et Nana, les livres de la bibliothèques rose ou verte et puis en grandissant je me suis laissée happer par les univers de fantasy comme Les Chevaliers d’Émeraude d’Anne Robillard, La Moïra de Henri Lœvenbruck, Ellana de Pierre Bottero et Eragon de Christopher Paolini. En continuant avec David Gemmell, Fiona McIntosh, Terry Goodkind et Robin Hobb. Harry Potter m’a marquée comme toutes celles et ceux qui l’ont lu je pense, j’ai grandi avec et cela restera une saga de livres que je garderais à jamais dans mon cœur. Depuis peu je me suis dirigée vers l’univers de la Dystopie (ou je dois avoir vu presque tout les films!) et Sirius de Stéphane Servant a été un gros coup de cœur. Les récits sur l’Ecosse au temps des Highlanders et des kilts sauront toujours me satisfaire ! Vous vous doutez bien que je me régale donc avec Outlander de Diana Gabaldon, en autre. Dans le genre, les campagnes anglaises ainsi que les bals d’époque me plaisent bien en lecture de transition et de détente. Quand je tombe sur un thriller qui me plait, vous pouvez être sûr que je ne le lâcherais pas avant de l’avoir fini (bonjour les nuits blanches!) !

Comme vous pouvez le voir, beaucoup de goûts éclectiques dans mes visionnages et lectures. Pour finir, je me présente. Je m’appelle Joy et j’ai 25 ans. Rousse avec la même peau que Blanche-Neige, les taches de rousseur en plus. Et avec cette peau si fragile face aux coups de soleil, ou pourrais-je bien habitée ? Dans le Sud-Ouest bien sûr. J’aime aussi les animaux, la nature, les légendes et les mythes. Je voue un amour inconditionnel à Achille (mythologie grecque) et je suis du genre à beaucoup shipper des personnages entre eux alors qu’ils finissent rarement ensemble. J’écris des fan-fictions (que je ne publie pas encore sur AO3 mais un jour ;)), principalement M/M.

Ah et pour CaptainStarKink...

Captain pour Captain America qui est mon héros préféré (même si je les aime tous beaucoup!) et qui est incarné par un de mes acteurs préférés : Chris Evans. Je préfère rester discrète pour l’instant mais vous verrez que j’ai BEAUCOUP d’acteurs préférés, chouchous, d’amour, etc.

Stark pour la maison Stark dans Game of Thrones (Jon et Arya surtout) et pour Tony Stark (Iron Man). D’une pierre deux coups comme qui dirait !

et Kink et bien… Pour celles et ceux qui connaissent le terme et sont sur les réseaux sociaux, vous comprendrez probablement ! Pour les autres, je vous dirais d’aller regarder la définition sur Google 😉 Mais pour aider, mes kinks sont souvent porter sur les super-héros, les hommes bruns à barbe, et les hommes qui ont (malheureusement) presque toujours 10 ans de plus que moi. Rien de très scandaleux en soit.

J’espère que votre visite vous satisfera et que trouverez des articles qui vous plairont et vous feront découvrir de nouvelles choses ou une occasion de partager sur un point en commun.

Sur ce, je vous quitte sur la citation qui me définit depuis des années maintenant et que j’essaye d’appliquer chaque jour.

« Ne fais pas à autrui ce que tu n’aimerais pas que l’on te fasse »