Livres & Adaptations #2

A tout jamais / Le temps d’un AutomneNicholas Sparks 

affiche2

Synopsis du livre

Chaque mois d’avril, Landon Carter est assailli par les souvenirs de sa dernière année de lycée. C’était en 1958, dans la petite ville de Beaufort, en Caroline du Nord. Fils de bonne famille, il aimait retrouver ses amis en classe, inviter ses jolies camarades, faire le mur de temps en temps, et se moquer de la fille du pasteur : avec sa bible, son éternel chignon et son dévouement sans faille qui plaisait tant aux grandes personnes , Jamie Sullivan avait le don de l’agacer. Pour le bal du lycée, Landon, qui se retrouve sans cavalière, est contraint de l’inviter. Elle le prévient : « D’accord, mais promets-moi de ne pas tomber amoureux de moi. »…

Je vous conseille de ne pas lire les synopsis du livre et du film car ils dévoilent toute l’histoire et je trouve cela dommage.

Après Une Bouteille à la mer le suivant sur la liste était A tout jamais adapté en film : Le Temps d’un Automne sorti en 2002.

J’avais déjà vu le film dans mon adolescence et il ne m’avait pas tant marqué que cela. J’ai donc lu le livre sans m’attendre à grand chose et au final j’ai préféré le film au livre (de peu).

Le livre « A tout Jamais »

J’ai trouvé Landon vraiment banal. Il tombe amoureux de Jamie, l’ange incarnée de leur petite ville, fille du pasteur. Jamie est pour moi le seul personnage intéressant de ce livre. Elle est pure, forte, compatissante, un parangon de vertu et rempli d’amour. Certes elle aussi est un peu cliché mais je l’ai vraiment trouvé merveilleuse et douce, si « elle-même » quoi qu’en pensent les gens. C’est une bonne personne et le seul réconfort que j’ai eu c’est qu’au moins Landon a été parfait avec elle et l’aime profondément. Je trouve que leur relation va un peu vite cependant, leur histoire ressemble plus à une amourette qu’à l’amour d’une vie. La religion est vraiment présente tout au long de l’ouvrage, je ne suis pas fana en général mais j’ai aimé les moments de tendresse et de partage autour de la bible de Jamie. Cela amène très bien au moment important de la fin du livre et cela semble vraiment logique et très émouvant. En parlant de religion, j’ai beaucoup aimé le père de Jamie et la pièce qu’il a écrite sur sa femme et sa fille, il représente la douleur et la souffrance de la perte et même s’il n’est qu’un personnage secondaire, il m’a pas mal émue.

J’ai préféré la fin du livre à celle du film, Landon qui revient sur son histoire 40 ans après apporte du recul et prouve à quel point cette relation l’a marqué.

14/20

 

Le film « Le temps d’un Automne »

Landon est le cliché du bad boy au cœur d’or. Dans le livre il est plus que banal, peut-être plus réaliste même si ennuyant ? Dans le film ils ont décidé de confronter le mal (Landon) et le bien (Jamie) et de faire ce qu’il se fait de mieux dans les romances. Jamie quand à elle a été affublée de répartie et petites pics qui certes va bien avec ce Landon mais qui m’a fait perdre le parfait et le mystique de la Jamie du roman qui m’avait tant plu. La symbolique de la pièce écrite par le père de Jamie dans le livre qui a tout son sens et qui est très importante a été remplacé par une simple pièce de lycée sans fond qui certes m’a émue grâce à la chanson Only Hope chanter par l’actrice principal (Mandy Moore) mais qui est le gros point noir pour moi de ce film comparé au livre. L’ajout de la liste de choses à faire de Jamie est un plus, cela permet de voir vraiment le rapprochement entre elle et Landon qui essaye de lui faire vivre ces rêves. L’annonce importante de cette histoire a été pour moi meilleure dans le film qui est bien plus émouvante que dans le livre. La bande sonore ajoute bien sûr quelque chose, notamment Dare you to move (Certain.e.s fans de One Three Hill (Les frères Scott) devraient la reconnaitre.) qui est juste une chanson parfaite pour ce film et que j’écoute beaucoup depuis mon revisionnage. Mention spéciale pour l’acteur qui joue Landon qui sait très bien faire passer les émotions !

15/20

 

Comme vous pouvez le voir, ni le livre ni le film ne feront parti de mes préférés ou coups de cœur mais je suis contente d’avoir lu le livre et découvert la « vraie » Jamie que j’ai beaucoup aimé. Le film reste un peu au dessus grâce aux chansons, l’acteur principal et les émotions que j’ai trouvé bien plus fortes.

Et vous, avez vous lu/vu Le temps d’un Automne ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ?

Le prochain sur ma liste de Nicholas Sparks est Les pages de notre amour, plus connu sous son adaptation cinématographique : N’oublie Jamais ! 

Publicités

Livres & Adaptations #1

Une Bouteille à la merNicholas Sparks

043327_af

Synopsis du livre

Seul sur son bateau, un homme lance une bouteille à la mer. Au gré des vapes et du hasard, la bouteille aurait pu finir sa course n’importe où, et le message qu’elle enfermait ne jamais être lu… Mais elle a échoué sur une plage de Cape Cod. Et transformé la vie de la jeune femme qui se trouvait là. Theresa, journaliste et mère de famille divorcée, découvre, bouleversée, la plus belle lettre d’amour qu’elle ait jamais lue, la lettre d’un homme à la femme de sa vie, qui vient de mourir. Dès lors, elle ne pense plus qu’à retrouver l’auteur de cette lettre. Connaître son histoire, voir quel visage se cache derrière ces mots qui ont éveillé au plus profond d’elle-même un sentiment qu’elle n’ose pas encore nommer… Mais lui, saura-t-il de nouveau aimer et être aimé ?

Pour commencer, je suis une grande fan des adaptations cinématographiques des œuvres de Nicholas Sparks, j’ai donc décider cette année d’enfin lire ces fameuses œuvres littéraires qui ont inspiré tout ces films romantiques !

J’ai décidé de lire les livres dans l’ordre de sortie des films.

J’ai donc commencé en lisant Une Bouteille à la mer sorti en 1999. J’avais un très bon souvenir de ce film et la fin m’était resté graver dans la tête alors que je ne l’avais vu qu’une seule fois. Les détails m’échappaient un peu mais tant mieux, au moins je me plongerais facilement dans ma lecture.

Le livre fait à peine quelques 300 pages et se lit très vite.

J’ai accroché à l’histoire, la trame, les histoires de bouteilles jetées à la mer, les lettres d’amour et Garrett. J’ai eu plus de mal avec Theresa que j’ai préféré dans le film. Je l’ai trouvé un peu… dans la retenue, elle se questionne beaucoup, trop de remise en doute et de marche à reculons à mon goût. Par contre Garrett... je l’ai adoré ! Livre ou film, même combat, je l’aime. Dans le livre j’ai vraiment découvert le flot de ces pensées, ce qu’il se passait vraiment dans cette tête dure. Le fantôme de sa femme est vraiment présent dans le livre et j’ai apprécié qu’elle plane au dessus de Garrett et Theresa mais pas d’une « mauvaise » façon. Plutôt comme un souvenir ou un ange gardien. Cette histoire est belle, déchirante, pleine d’espoir pour l’avenir, de remises en question, de foi en l’amour, d’émotions plus fortes les unes que les autres. Et la fin… magnifique et qui restera marquée dans ma mémoire. J’aime les deux versions de cette fin, livresque et cinématographique, mais celle du livre m’a le plus touché et je sanglotais de bon matin dans mon lit !

Les deux versions sont vraiment différentes, malgré la trame principale bien sûr. Le livre surpasse le film à mon avis mais de très peu. Le point positif du film est Kevin Costner pour moi. Je les recommande chaudement, j’espère que les suivants sauront me faire autant vibrer !

Livre : 17/20                       Film : 16/20

 

L’article suivant concerna A tout jamais (le livre) et son adaptation Le Temps d’un Automne.

Avez-vous lu/vu Une bouteille à la mer ? Qu’en avez-vous pensé ?

Est-ce qu’une partie spoiler vous intéresserait pour les suivants ?