Retour en enfance

Quel meilleur moyen que de revoir les films et/ou dessins-animés que l’on regardait en boucle en VHS (oui je me sens vieille) pour retomber en enfance ?

J’ai décidé de me refaire touuuuut les films de mon enfance ! Je suis née dans les années 90 et je pense qu’entre ceux que m’a fait découvrir ma maman et ceux sorti lors de cette période, j’ai de quoi faire ! Je ne pense pas inclure les Disney dans cette catégorie car on ne s’en sortirait plus, mais quelques dessin-animés pas vraiment connu peuvent être ajoutés !

Peut-être une rubrique dédier aux Disney ? Qui sait…

Je vous propose de participer en me donnant vos films cultes d’enfance dans les commentaires car l’on a probablement les mêmes mais on peut avoir quelques surprises!

Je pense faire une liste de ceux dont je me rappelle et rajouter au fur et à mesure selon vos propres souvenirs et faire une colonne à REvoir et à voir.

Je ferais un article par film ou saga au fil de mes envies et pourquoi pas des visionnages en commun sur Livraddict ou je suis présente et où l’on peut discuter ?

J’attends vos commentaires avec impatience !

Les films en gras sont ceux que j’ai revu.

A REVOIR

Sauvez Willy                                              Willow                                         La bande à Picsou

Le Magicien d’Oz                             4 Bassets pour 1 Danois                     Beethoven

Les Dents de la Mer                                 SOS Fantômes                               Hook

Les Charlots                                              La forêt d’Emeraude                    Ninja Kids

Benji la malice                                          Les Goonies                                   Spy Kids

Grease                                                        Legend                                          L’Incroyable Voyage

Les Bronzés                                               Highlander                                    Zac et Crysta

E.T.                                                              Maman, j’ai raté l’avion              Rasta Rocket

La soupe aux choux                                Chéri, j’ai rétréci les gosses        Les Pierrafeu

L’histoire sans fin                                    Fievel                                              George de la jungle

Le Petit Dinosaure                                  Le 7eme Petit Frère                   Le livre de la jungle

Casper                                                      Jumanji                                           Balto

Au secours du petit panda                    Hercule & Sherlock                      Babe

L’envolée Sauvage                                 Les 101 Dalmatiens                      Matilda

Les naufragés du Pacifique                 Nico la licorne                               Mon ami Joe

Le petit monde des Borrowers           Mon voisin Totoro                        Coeur de dragon

La guerre des Invisibles                      Le voyage de la licorne                Princesse malgré elle

A vous de jouer ! En reconnaissez-vous certains ? Pas d’autres ?

J’ai revu Sauvez Willy 1 et je compte regarder toutes les suites avant d’écrire mon article.

Publicités

Livres & Adaptations #2

A tout jamais / Le temps d’un AutomneNicholas Sparks 

affiche2

Synopsis du livre

Chaque mois d’avril, Landon Carter est assailli par les souvenirs de sa dernière année de lycée. C’était en 1958, dans la petite ville de Beaufort, en Caroline du Nord. Fils de bonne famille, il aimait retrouver ses amis en classe, inviter ses jolies camarades, faire le mur de temps en temps, et se moquer de la fille du pasteur : avec sa bible, son éternel chignon et son dévouement sans faille qui plaisait tant aux grandes personnes , Jamie Sullivan avait le don de l’agacer. Pour le bal du lycée, Landon, qui se retrouve sans cavalière, est contraint de l’inviter. Elle le prévient : « D’accord, mais promets-moi de ne pas tomber amoureux de moi. »…

Je vous conseille de ne pas lire les synopsis du livre et du film car ils dévoilent toute l’histoire et je trouve cela dommage.

Après Une Bouteille à la mer le suivant sur la liste était A tout jamais adapté en film : Le Temps d’un Automne sorti en 2002.

J’avais déjà vu le film dans mon adolescence et il ne m’avait pas tant marqué que cela. J’ai donc lu le livre sans m’attendre à grand chose et au final j’ai préféré le film au livre (de peu).

Le livre « A tout Jamais »

J’ai trouvé Landon vraiment banal. Il tombe amoureux de Jamie, l’ange incarnée de leur petite ville, fille du pasteur. Jamie est pour moi le seul personnage intéressant de ce livre. Elle est pure, forte, compatissante, un parangon de vertu et rempli d’amour. Certes elle aussi est un peu cliché mais je l’ai vraiment trouvé merveilleuse et douce, si « elle-même » quoi qu’en pensent les gens. C’est une bonne personne et le seul réconfort que j’ai eu c’est qu’au moins Landon a été parfait avec elle et l’aime profondément. Je trouve que leur relation va un peu vite cependant, leur histoire ressemble plus à une amourette qu’à l’amour d’une vie. La religion est vraiment présente tout au long de l’ouvrage, je ne suis pas fana en général mais j’ai aimé les moments de tendresse et de partage autour de la bible de Jamie. Cela amène très bien au moment important de la fin du livre et cela semble vraiment logique et très émouvant. En parlant de religion, j’ai beaucoup aimé le père de Jamie et la pièce qu’il a écrite sur sa femme et sa fille, il représente la douleur et la souffrance de la perte et même s’il n’est qu’un personnage secondaire, il m’a pas mal émue.

J’ai préféré la fin du livre à celle du film, Landon qui revient sur son histoire 40 ans après apporte du recul et prouve à quel point cette relation l’a marqué.

14/20

 

Le film « Le temps d’un Automne »

Landon est le cliché du bad boy au cœur d’or. Dans le livre il est plus que banal, peut-être plus réaliste même si ennuyant ? Dans le film ils ont décidé de confronter le mal (Landon) et le bien (Jamie) et de faire ce qu’il se fait de mieux dans les romances. Jamie quand à elle a été affublée de répartie et petites pics qui certes va bien avec ce Landon mais qui m’a fait perdre le parfait et le mystique de la Jamie du roman qui m’avait tant plu. La symbolique de la pièce écrite par le père de Jamie dans le livre qui a tout son sens et qui est très importante a été remplacé par une simple pièce de lycée sans fond qui certes m’a émue grâce à la chanson Only Hope chanter par l’actrice principal (Mandy Moore) mais qui est le gros point noir pour moi de ce film comparé au livre. L’ajout de la liste de choses à faire de Jamie est un plus, cela permet de voir vraiment le rapprochement entre elle et Landon qui essaye de lui faire vivre ces rêves. L’annonce importante de cette histoire a été pour moi meilleure dans le film qui est bien plus émouvante que dans le livre. La bande sonore ajoute bien sûr quelque chose, notamment Dare you to move (Certain.e.s fans de One Three Hill (Les frères Scott) devraient la reconnaitre.) qui est juste une chanson parfaite pour ce film et que j’écoute beaucoup depuis mon revisionnage. Mention spéciale pour l’acteur qui joue Landon qui sait très bien faire passer les émotions !

15/20

 

Comme vous pouvez le voir, ni le livre ni le film ne feront parti de mes préférés ou coups de cœur mais je suis contente d’avoir lu le livre et découvert la « vraie » Jamie que j’ai beaucoup aimé. Le film reste un peu au dessus grâce aux chansons, l’acteur principal et les émotions que j’ai trouvé bien plus fortes.

Et vous, avez vous lu/vu Le temps d’un Automne ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ?

Le prochain sur ma liste de Nicholas Sparks est Les pages de notre amour, plus connu sous son adaptation cinématographique : N’oublie Jamais ! 

Livres & Adaptations #1

Une Bouteille à la merNicholas Sparks

043327_af

Synopsis du livre

Seul sur son bateau, un homme lance une bouteille à la mer. Au gré des vapes et du hasard, la bouteille aurait pu finir sa course n’importe où, et le message qu’elle enfermait ne jamais être lu… Mais elle a échoué sur une plage de Cape Cod. Et transformé la vie de la jeune femme qui se trouvait là. Theresa, journaliste et mère de famille divorcée, découvre, bouleversée, la plus belle lettre d’amour qu’elle ait jamais lue, la lettre d’un homme à la femme de sa vie, qui vient de mourir. Dès lors, elle ne pense plus qu’à retrouver l’auteur de cette lettre. Connaître son histoire, voir quel visage se cache derrière ces mots qui ont éveillé au plus profond d’elle-même un sentiment qu’elle n’ose pas encore nommer… Mais lui, saura-t-il de nouveau aimer et être aimé ?

Pour commencer, je suis une grande fan des adaptations cinématographiques des œuvres de Nicholas Sparks, j’ai donc décider cette année d’enfin lire ces fameuses œuvres littéraires qui ont inspiré tout ces films romantiques !

J’ai décidé de lire les livres dans l’ordre de sortie des films.

J’ai donc commencé en lisant Une Bouteille à la mer sorti en 1999. J’avais un très bon souvenir de ce film et la fin m’était resté graver dans la tête alors que je ne l’avais vu qu’une seule fois. Les détails m’échappaient un peu mais tant mieux, au moins je me plongerais facilement dans ma lecture.

Le livre fait à peine quelques 300 pages et se lit très vite.

J’ai accroché à l’histoire, la trame, les histoires de bouteilles jetées à la mer, les lettres d’amour et Garrett. J’ai eu plus de mal avec Theresa que j’ai préféré dans le film. Je l’ai trouvé un peu… dans la retenue, elle se questionne beaucoup, trop de remise en doute et de marche à reculons à mon goût. Par contre Garrett... je l’ai adoré ! Livre ou film, même combat, je l’aime. Dans le livre j’ai vraiment découvert le flot de ces pensées, ce qu’il se passait vraiment dans cette tête dure. Le fantôme de sa femme est vraiment présent dans le livre et j’ai apprécié qu’elle plane au dessus de Garrett et Theresa mais pas d’une « mauvaise » façon. Plutôt comme un souvenir ou un ange gardien. Cette histoire est belle, déchirante, pleine d’espoir pour l’avenir, de remises en question, de foi en l’amour, d’émotions plus fortes les unes que les autres. Et la fin… magnifique et qui restera marquée dans ma mémoire. J’aime les deux versions de cette fin, livresque et cinématographique, mais celle du livre m’a le plus touché et je sanglotais de bon matin dans mon lit !

Les deux versions sont vraiment différentes, malgré la trame principale bien sûr. Le livre surpasse le film à mon avis mais de très peu. Le point positif du film est Kevin Costner pour moi. Je les recommande chaudement, j’espère que les suivants sauront me faire autant vibrer !

Livre : 17/20                       Film : 16/20

 

L’article suivant concerna A tout jamais (le livre) et son adaptation Le Temps d’un Automne.

Avez-vous lu/vu Une bouteille à la mer ? Qu’en avez-vous pensé ?

Est-ce qu’une partie spoiler vous intéresserait pour les suivants ?

 

Bilan mi-année 2018 (Cinéma)

Bilan des 6 premiers mois 2018

 

Je ne savais pas par où commencer et quel thème aborder pour mon premier article, films ? séries ? livres ? J’ai fini par me décider et commencer avec les films. Les bilans séries et livres arriveront dans la foulée !

Quel meilleur moyen pour apprendre à se connaitre que de partager mes coups de cœur? Cela vous donnera une très bonne idée de ce que j’aime et de ma façon de décrire les choses. A vous de voir si cela vous donnera envie de lire les prochains articles et si j’arriverais à vous convaincre de regarder un film qui ne vous tentait pas au début, un livre caché dans votre PAL ou une série que vous avez loupé en surfant sur le net.

Let’s go !

Je vais commencer avec les films qui sont au nombre de 10 ! Ne vous inquiétez pas, je ferais aussi court et concis que possible. Le top 3 aura une place d’honneur et par conséquent des avis plus détaillés : The Greatest Showman, Avengers: Infinity War et Sans un Bruit.

Les 10 films sont classés par ordre de visionnage depuis janvier 2018 (sauf pour le top 3) et sans spoils.

Coco

coco

Miguel, un mexicain de 12 ans vivant avec sa famille dans une zone rurale du Mexique, résout un mystère générationnel lié à sa famille en déclenchant une série d’événements qui donnera lieu à une réunion de famille, entre défunts et vivants. L’action se déroule lors du traditionnel Jour des morts

Si vous n’avez pas encore vu cette petite pépite de Disney Pixar, qu’attendez-vous ? Si vous aimez l’univers de Disney et les dessin-animés en général. Une histoire mêlant famille, musique, folklore mexicain, tendresse et que vous n’avez pas peur de verser quelques larmes, ce film est fait pour vous !

18/20

Star Wars XIII : The Last Jedi

star wars

SPOILER DANS LE SYNOPSIS SI VOUS N’AVEZ PAS VU LE 7 !

Le Premier Ordre étend ses tentacules aux confins de l’univers, poussant la Résistance dans ses retranchements. Il est impossible de se sauver à la vitesse de la lumière avec cet ennemi continuellement aux trousses. Cela n’empêche pas Finn et ses camarades de tenter d’identifier une brèche chez leur adversaire. Pendant ce temps, Rey se trouve toujours sur la planète Ahch-To pour convaincre Luke Skywalker de lui enseigner les rudiments de la Force.

Nouvelle trilogie controversée de la néanmoins fameuse saga Star Wars, cette nouvelle génération me plait beaucoup ! L’épisode 7 ressemblait trop à l’épisode 1 (Un Nouvel Espoir) pour moi mais le 8 m’a conquise. Kylo Ren s’est révélé, Rey est une héroïne vraiment badass et à qui l’ont peut se comparer facilement. Si vous n’avez pas accroché avec les trilogies précédentes, je ne suis pas sure que celle là vous satisfasse. Et si vous n’avez jamais regardé Star Wars, je pense qu’au moins la première trilogie mérite d’être vue une fois dans sa vie.

17/20

Inception

inception

Dom Cobb est un voleur expérimenté – le meilleur qui soit dans l’art périlleux de l’extraction : sa spécialité consiste à s’approprier les secrets les plus précieux d’un individu, enfouis au plus profond de son subconscient, pendant qu’il rêve et que son esprit est particulièrement vulnérable. Très recherché pour ses talents dans l’univers trouble de l’espionnage industriel, Cobb est aussi devenu un fugitif traqué dans le monde entier qui a perdu tout ce qui lui est cher. Mais une ultime mission pourrait lui permettre de retrouver sa vie d’avant – à condition qu’il puisse accomplir l’impossible : l’inception … [etc.]

Alors vous me direz « QUOI ? Tu ne vois ce film que maintenant ? » et bien oui et… je regrette sincèrement de ne pas l’avoir vu plus tôt ! Ce film m’a retourné le cerveau ! Les acteurs (Leonardo DiCaprio entre autre) sont géniaux, l’histoire est juste folle, la fin continuera de faire probablement débat encore longtemps. Si vous aimez avoir le cerveau retourné, l’action, les rebondissements et les « qu’est-ce qu’il vient de se passer ? » et bien foncez !

20/20

Thor: Ragnarok

thor ragnarok

Privé de son puissant marteau, Thor est retenu prisonnier sur une lointaine planète aux confins de l’univers. Pour sauver Asgard, il va devoir lutter contre le temps afin d’empêcher l’impitoyable Hela d’accomplir le Ragnarök…

Je vous l’annonce très vite, le MCU (Marvel Cinematic Universe) c’est mon dada ! Je compte un jour me mettre aux comics mais pour l’instant je suis à fond dans les films. Revenons à Thor, magnifiquement incarné par Chris Hemsworth, et ce troisième volet qui surpasse LARGEMENT pour moi les deux premiers et s’inscrit dans mon top 5 de mes films Marvel préférés. L’humour est omniprésent mais bien doser, les couleurs sont juste magnifiques et flashy, les scènes de combat réaliser avec brio et la méchante aussi belle que dangereuse. Puis il y a Loki, Hulk, Walkyrie et Jeff Goldblum (Jurassic Park) !

18/20

Mad Max: Fury Road

mad max

Hanté par un lourd passé, Mad Max estime que le meilleur moyen de survivre est de rester seul. Cependant, il se retrouve embarqué par une bande qui parcourt la Désolation à bord d’un véhicule militaire piloté par l’Imperator Furiosa. Ils fuient la Citadelle où sévit le terrible Immortan Joe qui s’est fait voler un objet irremplaçable. Enragé, ce Seigneur de guerre envoie ses hommes pour traquer les rebelles impitoyablement…

Je n’ai vu que le premier des Mad Max avec Mel Gibson et je n’avais PAS DU TOUT aimé! Du coup j’ai rechigné à regarder cette suite même remise au gout du jour et avec mon amour Tom Hardy en rôle principal. Quelle erreur ! J’ai kiffé ce film ! Je suis tombée amoureuse de Charlize Theron, de l’univers, de cette course poursuite et des personnages plus loufoques et dérangés les uns que les autres. Il n’y pas de mots pour décrire un film comme celui-là, regarder la bande-annonce ou directement le film sans savoir ce qu’il va se passer. Vous verrez, vous n’en ressortirez pas indemne !

17/20

Call Me By Your Name

call me by

Été 1983. Elio Perlman, 17 ans, passe ses vacances dans la villa du XVIIe siècle que possède sa famille en Italie, à jouer de la musique classique, à lire et à flirter avec son amie Marzia. Son père, éminent professeur spécialiste de la culture gréco-romaine, et sa mère, traductrice, lui ont donné une excellente éducation, et il est proche de ses parents. Sa sophistication et ses talents intellectuels font d’Elio un jeune homme mûr pour son âge, mais il conserve aussi une certaine innocence, en particulier pour ce qui touche à l’amour. Un jour, Oliver, un séduisant Américain qui prépare son doctorat, vient travailler auprès du père d’Elio. Elio et Oliver vont bientôt découvrir l’éveil du désir, au cours d’un été ensoleillé dans la campagne italienne qui changera leur vie à jamais.

Je m’attendais à aimer ce film, les histoires d’amour homosexuelles et qui plus est entre homme, m’ont toujours plu et attirer. Mais aimer à ce point là ? Je ne reviendrais pas sur les critiques comme quoi il est long, lent, la différence d’âge (17 ans et 24 ans). Pour moi c’était une parenthèse magique en Italie, entourer de poésie, de musique douce, d’amour d’adolescence réfléchie et mûrie, d’une rencontre, d’un moment hors du temps. J’ai lu le livre juste après et je le recommande tout autant, surtout que la fin apporte des réponses différentes du film pour celles et ceux qui veulent savoir « et après? »

19/20

Le Patient Anglais

le patient anglais

En 1945, quatre personnes déchirées par la guerre se réfugient dans un monastère abandonné de Toscane pour se guérir de leurs maux. Peu à peu le passé va resurgir et la présence d’un homme mystérieux et méconnaissable, le patient anglais, va bouleverser le destin de ceux qui croisent son chemin.

L’entremêlement d’histoires de vie, le passé du patient anglais, les couleurs chaudes du désert et puis surtout : Ralph Fiennes dans toute sa splendeur. Les histoires d’amour lors des guerres ou de conflits sont toujours merveilleuses et déchirantes à la fois. Celle-ci ne déroge pas à la règle. Un classique à voir.

15/20

Nous voilà enfin arriver au top 3 ! Mes trois premiers gros coups de cœur de 2018.

3. Sans un Bruit (A quiet place) de John Krasinski

sans un bruit

« Une famille tente de survivre sous la menace de mystérieuses créatures qui attaquent au moindre bruit. S’ils vous entendent, il est déjà trop tard. »

Je n’avais aucune attente envers ce film, je m’attendais même à m’ennuyer en attendant que l’action ne se déclenche. Et au final, dès la première scène, on entre dans le bain, et quel bain ! C’est pousser à l’extrême, le moindre bruit peut déclencher l’apocalypse et le silence est roi. On ressent une tension tout au long du film, mélange de peur et d’attente du pire. Le son de ce film est vraiment bien maîtrisé, les jeux de lumières également. La performance d’Emily Blunt est parfaite. L’actrice jouant la fille aînée de la famille est atteinte de surdité comme son personnage, donc gros bravo pour le casting ! Même si vous n’aimez pas les films d’horreur, celui-ci est vraiment à part et les enjeux sont colossaux pour ces parents qui doivent protéger leurs enfants, coûte que coûte.

18/20

2. Avengers: Infinity War des frères Russo

infinity wa

Les Avengers et leurs alliés devront être prêts à tout sacrifier pour neutraliser le redoutable Thanos avant que son attaque éclair ne conduise à la destruction complète de l’univers.

Comme préciser plus haut, je suis une grande fan de Marvel, grande fan de Captain America et encore plus grande fan de rassemblement de super-héros ! (Oui cela fait beaucoup de fan dans une même phrase.) J’attendais ce film avec une très grande impatience et je n’ai pas été déçue. Je ne spoilerais rien mais pour celles et ceux qui l’ont vu : Vous êtes rester comme des quiches sur vos sièges au cinéma à la fin vous aussi ou ce n’est que moi?

Je pense que tout le monde a entendu parler de la franchise Marvel, de ce fameux film avec l’arrivée de Thanos, les probables morts, les scènes d’action gigantesques et plus impressionnantes les unes que les autres. Ce film tient ces promesses et malgré un ou deux bémols concernant l’évolution de Thor et Loki comparé à Thor:Ragnarok, j’étais comme une gosse !

Si vous ne vous êtes jamais lancée dans l’aventure Marvel, comment vous avez fait ?! Et si vous aimez comme moi, vous savez déjà tout ce qu’il y a à savoir et je n’ai que trois mots pour vous et moi :

VIVEMENT AVENGERS 4 !

20/20

et le top 1. The Greatest Showman de Michael Gracey

the greatest s

The Greatest Showman célèbre la naissance du show-business et l’émerveillement que l’on éprouve lorsque les rêves deviennent réalité. Inspirée par l’ambition et l’imagination de P.T Barnum, voici l’histoire d’un visionnaire parti de rien qui a créé un spectacle devenu un phénomène planétaire.

Ce film… j’ai résisté à l’envie d’écouter toutes les chansons avant d’aller le voir et je n’ai écouter que From Now On et This is me lors de la session ou le cast chantaient toutes les chansons avant de se lancer dans l’aventure de ce film. Des prestations délivrées par Hugh Jackman ici  et par Keala Settle ici qui m’ont données des frissons et fait verser une petite larme. Je savais d’avance que j’allais aimé ce film, je le sentais ! Que Hugh Jackman et Zac Efron fasse parti du film et soient parmi mes acteurs favoris (oui j’en ai beaucoup) m’emballaient beaucoup et je suis ressorti du cinéma avec des étoiles plein les yeux. Les couleurs resplendissantes du cirque, le choix des acteurs et leurs voix qui se marient à merveille, les chansons qui sont toutes géniales et apporte quelque chose à l’histoire. J’ai littéralement eu des frissons devant la scène ou est chanté Never Enough (pour celles et ceux qui l’ont vu.). L’histoire en elle-même délivre un beau message et prône l’acceptation, l’esprit de famille, l’amour et la joie.

P.T Barnum a vraiment existé et cette histoire a été inspiré par sa vie, mais ce n’est pas un film biographique. L’homme en lui-même n’était pas quelqu’un de bien et le film ne reflète en aucun cas les choses réelles et horribles qui ai pu arriver à l’époque de P.T Barnum (esclavage, etc.).

Si vous aimez les comédies musicales, le cirque (sans animaux), le show, l’époque des hauts de forme et avez envie de passer un moment plein de magie et d’espoir, ce film est fait pour vous !

20/20

 

J’espère que cet article vous aura plu et j’attends vos commentaires avec impatience pour savoir si un de ces films fait aussi parti de vos coups de cœur ou si vous comptez en regarder certains !